Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Actualités » Charges de copropriété 2018 : Paris est la ville la plus chère avec 40€/m2/an de charges

2 février 2018 0 commentaire(s)

Copropriété - Syndic

Charges de copropriété 2018 : Paris est la ville la plus chère avec 40€/m2/an de charges

Crédit photo : www.meilleurecopro.com

Meilleurecopro.com a analysé les données de plusieurs millions d'annonces immobilières pour réaliser un baromètre national inédit des charges de copropriété sur tout le territoire.


Une étude unique par sa méthodologie et par le volume de données traitées

Actuellement, deux études annuelles sur les charges de copropriété existent :

  • L’Observatoire de la FNAIM du Grand Paris qui couvre Paris, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne à partir de données comptables de quelques 7.500 copropriétés (résultats en € de charges/an/m2 développés ou par lot);
  • L’Observatoire de l’ARC qui couvre le territoire français à partir de données comptables de 2.500 copropriétés (résultats en € de charges/an/m2 carrez).

Le baromètre des charges MeilleureCopro innove totalement en se basant sur les données contenues dans les annonces immobilières. A partir de la lecture automatisée de 7,5 millions annonces immobilières, MeilleureCopro a retenu, pour leur exhaustivité en matière d’informations, les données de 180.000 annonces d’appartements uniques.


Ces annonces d’appartements en vente précisent ainsi le niveau de charges des biens et la surface carrez correspondante, ainsi que le nombre de lots et le niveau de services des copropriétés associées. Cet échantillon massif de bien uniques, pour l’essentiel situés dans des copropriétés différentes, représente bien l’état des charges sur 180.000 copropriétés.


En plus de présenter ses résultats en « € de charges/m2 carrez » et en « € de charges/appartement », MeilleureCopro présente les résultats en « € de charges/loyer mensuel » afin de relativiser le coût des charges de copropriété par rapport à la valeur intrinsèque de l’actif immobilier, cette valeur se reflétant dans le loyer.


Les charges de copropriété à Paris sont 42% plus chères qu’en Province

En valeur absolue, les Parisiens paient des charges de copropriété 42% plus élevées que les Provinciaux. Si les premiers déboursent ainsi 1.992 € en moyenne et par an, les seconds s’acquittent d’une facture de 1.400 €. « Si l’on regarde la différence entre les 10% de copropriétés les plus chères, l’écart est encore plus important : 103% de différence entre Paris et la province (7.200 € / an contre 3.550 €) ! », indique Edouard-Jean Clouet fondateur de MeilleureCopro.


Dans le détail des grandes agglomérations, la palme de la ville où les charges, en valeur absolue, sont les plus chères (hors Paris) revient à Nice (1.800 € /an). A l’opposé : Nantes, avec 1.048 € de charges par an en moyenne.


« Il est toutefois plus juste, pour se faire une réelle idée du poids des charges dans un budget immobilier, de regarder la proportion des charges par rapport au loyer. Dans ce cas, Bordeaux et Paris sont les villes où les charges sont les plus basses, représentant environ un loyer et demi. A Strasbourg et Nice, le rapport est plus fort : les charges annuelles représentent plus de deux loyers », souligne Edouard-Jean Clouet.


Le palmarès des villes où les charges sont les plus importantes (en valeur absolue, au m² Carrez) sont Paris (40 €/m²/an), Nice (32 €), Lille (25 €), Marseille (24 €), Strasbourg (24 €), Lyon (22 €), Montpellier (22 €), Rennes (22 €), Toulouse (21 €), Nantes (21 €) et Bordeaux (19 €).


Ce palmarès établi au regard du poids des charges en comparaison du loyer, change considérablement la donne, plaçant Strasbourg en tête avec des charges qui représentent 2,1 loyers par an, suivie de Nice (2,1), Marseille (2), Lille (1,9), Rennes (1,9), Toulouse (1,9), Nantes (1,8), Lyon (1,7), Montpellier (1,7), Paris (1,5) et Bordeaux (1,4).


La Bretagne et la Corse sont les régions où les charges sont les moins élevées, en valeur absolue

L’élargissement de l’étude région par région place l’Ile-de-France (36 €/m²) en tête pour les charges les plus élevées (en valeur absolue, au m² et par an), suivie de la région Provence-Alpes Côte d’Azur (27 €), Normandie (25 €), Centre Val de Loire (25 €), Hauts de France (24 €), Auvergne-Rhône-Alpes (23 €), Bourgogne Franche-Comté (22 €), Grand Est (21 €), Pays de la Loire (20 €), Occitanie (20 €), Nouvelle Aquitaine (20 €), DOM-TOM (19 €), Corse (16 €) et Bretagne (16 €).


Source : www.meilleurecopro.com

I.D.

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

AGENDA

  • 24 février 2018

    [Matinée juridique] : Immatriculation des copropriétés : ce qu'il faut savoir

    Voir l'événement
  • 7 mars 2018

    [Atelier juridique en ligne] : Peut-on changer l'affectation d'un lot de copropriété ?

    Voir l'événement
  • 13 mars 2018

    [Apéro Copro #12] : échanges entre particuliers et professionnels autour d'un verre

    Voir l'événement
Tous les évènements
Proposer un évènement

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Etes-vous favorable à l'affichage de l'étiquette énergétique dans les annonces immobilières?






Tous les sondages

VIDEOS



Salon de la copropriété 2013 - FNAIM

La FNAIM et ses partenaires au salon de la copropriété

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble