Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Actualités » Charges de copropriété : +4% en 2016 selon l’observatoire de l’ARC

14 juin 2017 1 commentaire(s)

Copropriété - Syndic

Charges de copropriété : +4% en 2016 selon l’observatoire de l’ARC

Crédit photo : www.arc-copro.fr

Selon l’observatoire des charges de copropriété (OSCAR) qui exploite les données comptables de 2500 copropriétés adhérentes à l’ARC, les charges ont évolué d’environ 4% en 2016. Cette augmentation se situe bien au dessus de l’inflation qui a été d’environ 0,5% au cours de cet exercice.


L’ARC a analysé l’évolution des charges de l’exercice écoulé (2016) par rapport à l’exercice précédent (2015). Globalement, les charges ont évolué de 3,9% alors qu’elles étaient restées pratiquement stables en 2015 (+0,7%) et avaient chuté en 2014 de 4,9%. Cette augmentation se situe bien au dessus de l’inflation qui a été d’environ 0,5% au cours de cet exercice en fonction de la nature des dépenses.


Répartition des charges

Pour un appartement ayant une surface habitable de 60 m2, le montant de charges atteint les 2.808 euros qui se répartissent ainsi :

  • Chauffage : 808 €
  • Gardiennage : 557 €
  • Entretien : 466 €
  • Frais de gestion : 337 €
  • Eau froide : 268 €
  • Ascenseur : 166 €
  • Assurance : 161 €
  • Parking : 43 €


Charges de chauffage : 1/3 des charges totales

Deux paramètres conditionnent l’évolution des charges de chauffage : la consommation en calories et les tarifs des ressources énergétiques utilisées. La consommation en calories qui est mesurée par les DJU (Degrés-Jours-Unifiés) a augmenté de 13,3% de 2015 à 2016 du fait d’un automne et d’un début d’hiver plus froid que l’année précédente.


En ce qui concerne les tarifs des ressources énergétiques utilisées (gaz, fioul, réseau urbain, électricité), on constate globalement une baisse de -4,7% du fait de la baisse des tarifs du fioul (-16%), du gaz (-3,7%) et de l’électricité (-0,7%).


L’évolution globale est différente selon le mode de prise en compte des dépenses de chauffage. L’augmentation est de 8,6%, si les charges de chauffage sont comptabilisées d’un exercice à un autre, après être restées stables entre 2014 et 2015 et avoir fortement baissé (d’environ 20%) en 2014 par rapport à l’exercice 2013. Par contre, on observera une baisse de 7,34% si les charges de chauffage sont comptabilisées par saison de chauffe (d’octobre 2015 à mai 2016).


Les charges de gestion : + 4%

L’année 2016 a vu la mise en place effective des contrats type de syndic. Cela s’est traduit pour certaines copropriétés par une forte augmentation des honoraires de base non compensée par une réduction du même niveau des prestations particulières, malgré l’intégration de certaines de ces prestations dans le forfait de base. Au maximum, ces augmentations doivent être limitées à 10% si le nouveau contrat a intégré la mise en place du compte séparé, la prise en compte des photocopies liées à la gestion courante de la copropriété et la présence du syndic aux Assemblées générales en dehors des heures ouvrables.


Les contrats d’assurance : +5%

Ils sont en hausse de 5% en moyenne sur un an, ce qui reste inférieur aux exercices précédents. Ce résultat est lié à une évolution de la sinistralité nationale qui  n’est que de 3%. Pour autant, certaines copropriétés ont constaté des taux bien supérieurs à 10% ce qui peut s’expliquer par une sinistralité très importante pendant les trois dernières années au niveau des parties communes mais aussi des parties privatives du fait de l’application de la convention CIDRE entre assureurs.


La maîtrise des dépenses d’entretien et de maintenance

Les dépenses d’entretien sont bien mieux maîtrisées et les copropriétés font de plus en plus appel à des mises en concurrence pour trouver des prestataires de qualité à des prix compétitifs. Il en est ainsi pour les gros contrats de maintenance des ascenseurs, des portes de garage, des chaudières et autres équipements collectifs pour lesquels il est possible de réaliser des économies de 10 à 20%.


Source : www.arc-copro.fr

I.D.

A LIRE SUR LE MEME SUJET

COMMENTAIRE(S) SUR L'ARTICLE (1)

  • Par Echos29 le 19/06/2017 - 19:45

    Pour 3 sur 6 copropriétés dont je suis coprop. les charges ont baissées à périmètre égal grâce à des conseils syndicaux musclés et donc très vigilant et très présent près du syndic. Exemple : toutes factures doivent être acceptées par le CS avant paiement. cela a été voté en AGO.

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Etes-vous favorable à la facturation individualisée de vos frais de chauffage ?






Tous les sondages

VIDEOS



ENGIE : Interview d’Emmanuel Connesson, Directeur marché Syndics et copropriétés

Interview réalisé par Mon-immeuble.com à l'occasion du salon de la copropriété 2015. 3 questions à Emmanuel CONNESSON, Directeur marché Syndics et copropriétés chez ENGIE (ex. GDF SUEZ).

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble