Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Actualités » Comment changer ses fenêtres en copropriété?

7 mai 2018 0 commentaire(s)

Construction - Travaux

Comment changer ses fenêtres en copropriété?

Crédit photo : www.lorillard.fr

Le remplacement des anciennes menuiseries apporte de multiples améliorations en matière d’isolation thermique, phonique, de sécurité, de confort… Mais comment faire le bon choix des performances et de l’entreprise tout en répondant aux exigences de la copropriété ?

 

Pourquoi changer de fenêtre ?

 

Des menuiseries vieillissantes finissent par coûter plus cher à terme que leur remplacement par des fenêtres neuves. Les vieilles fenêtres peuvent vite se révéler être un gouffre financier quand arrive la facture de chauffage. Vous allez enfin supprimer les infiltrations d’air parasite et réduire les parois froides, les courants d’air et même les condensations.


« Les menuiseries d’anciennes générations en simple vitrage, présentent souvent des fuites à l’air importantes et parfois même des fuites à l’eau. Les fuites d’air engendrent des pertes énergétiques importantes de chauffage l’hiver mais aussi une mauvaise isolation en été. Dans le cas de fuite d’eau, cela peut provoquer une montée de l’hygrométrie intérieure des logements engendrant alors de traces d’humidités et parfois des moisissures. Sur les premières générations de menuiseries aluminium en double vitrage ou sur des fenêtres en acier simple vitrage, des phénomènes de condensation apparaissent souvent en hiver car les dormants (partie fixe de la fenêtre liaisonnée à la structure du bâtiment) ainsi que les ouvrants (partie mobile) ne sont pas à rupture de pont thermique. Ainsi le froid extérieur passe par ces éléments « métalliques » et se confronte à l’intérieur à un air chaud d’où ce phénomène », explique Aurélien HOELLINGER, responsable commercial Lorenove Grands Comptes.


Vous subissez certainement les agressions sonores extérieures si vous êtes encore en simple vitrage ou que vos fenêtres ne sont plus étanches… autant de nuisances insidieuses qui compromettent votre confort ! Surtout si vous avez du mal à ouvrir ou fermer vos fenêtres car le temps, le bois gonfle, la fenêtre se déforme, les vantaux s’affaissent, les crémones s’oxydent…


« Par le bais des doubles vitrages notamment, nous pouvons ajouter des fonctions à la menuiserie : acoustique, sécurité… On peut aller au-delà en jouant sur la dissymétrie des épaisseurs des deux vitrages formant le double vitrage. Pour la fonction sécurité, nous travaillons alors sur un vitrage dit feuilleté. L’ajout de ces fonctions se fait, bien entendu, dans le respect des dernières normes thermiques en vigueur », précise Aurélien HOELLINGER


L’isolation acoustique et thermique optimise la consommation énergétique tout en vous coupant des nuisances sonores extérieurs. Avec le prix croissant des énergies fossiles, il devient indispensable de faire changer ses fenêtres pour des menuiseries plus isolantes. Vous pouvez alors réaliser jusqu’à 30% d’économie sur votre facture !


Certains petits détails changent tout ! Parce que les habitudes de vie et les goûts changent, autant profiter d’une rénovation pour changer le style des fenêtres également. Cela ne donnera que plus de cachet et de valeur à votre logement ! « Aujourd’hui la diversité des matériaux que nous proposons (PVC, Bois, Alu, Mixte Bois/Alu), et l’étendue de nos gammes, permet de répondre à tout type d’architecture et apporte un choix très important de personnalisation possible », indique Aurélien HOELLINGER.


Vous reconnaissez tous ces symptômes, alors il est grand temps de changer vos menuiseries, pour retrouver le confort thermique et phonique de votre habitat, diminuer vos dépenses énergétiques, et revaloriser votre patrimoine !

 

Deux étapes administratives en copropriété

 

Vous êtes décidé à changer vos fenêtres mais vous habitez en copropriété, alors avant d’engager des travaux vous devez vous renseigner sur vos obligations car le changement de fenêtre peut être soumis préalablement à autorisation de l'assemblée générale et à déclaration préalable.


Même si les fenêtres sont réputées parties privatives, il faudra consulter le règlement de copropriété qui définit les règles de fonctionnement de l’immeuble et précise les droits et les obligations des copropriétaires. Le règlement de copropriété considère généralement le cadre fixe des fenêtres comme faisant partie de la menuiserie extérieure, donc de la façade de l'immeuble. D’ailleurs, il n’est pas rare d‘y voir apparaître une mention concernant les fenêtres comme : « à remplacer à l’identique » et dans ce cas il faudra s’en tenir aux éventuelles prescriptions.


Aucune autorisation préalable de l'assemblée générale ne sera nécessaire s'il s'agit d'un changement de fenêtre à l'identique ou s'il s'agit de poser une nouvelle fenêtre dont le modèle a déjà été validé en assemblée générale. Quoiqu'il en soit, vous devez respecter : le choix du vitrage (simple, double, etc.) ; les dimensions ; le modèle des châssis ; les matériaux et les couleurs. Mais vous pouvez quand même choisir le degré d'isolation thermique et phonique de vos vitrages.


« Les travaux de remplacement des menuiseries extérieures, en copropriété, demandent de respecter un cahier des charges établit par une maitrise d’œuvre, dans le cas de travaux plus globaux, ou bien de ne pas modifier l’existant dans le schéma d’un achat groupé de plusieurs copropriétaires. Cependant, nous proposons dans ce cadre imposé, certaines options afin que chacun puisse y trouver son compte. Généralement les personnalisations sont : une teinte intérieure différente de celle extérieure, ajouter la fonction acoustique ou sécurité à un châssis, remplacer les occultations (volets roulants, persiennes, volets battants…). Nous proposons ainsi une prestation individualisée dans un programme de rénovation globale », souligne Aurélien HOELLINGER.


A noter, pour les copropriétés dont l’installation de chauffage est collective, il est possible de faire voter, sous l’article 25, des travaux d’intérêt collectif sur parties privatives comme les fenêtres. Si le changement de fenêtre envisagé affecte l'aspect extérieur de l'immeuble (par exemple, changement de coloris, de matériaux, de dimensions, etc.), le copropriétaire doit préalablement obtenir l'autorisation de l'assemblée générale et déposer une déclaration préalable de travaux en mairie. Le vote s'effectue à la majorité absolue des voix de tous les copropriétaires, présents ou non (article 25 loi du 10 juillet 1965).

 

Le choix de l’entreprise : une étape clé

 

La qualité de pose représente une part importante de la performance attendue une fois les travaux achevés. Pour cela, le professionnel doit être formé et pouvoir apporter la preuve de sa compétence (formation, qualification, certification, références…). Pour que vous puissiez bénéficier des aides de l’état ou des collectivités, le professionnel devra être Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) pour les travaux réalisés.


« Comme je le dis souvent, on peut avoir le plus beau produit du monde, si son installation n’est pas bien exécutée, le résultat sera catastrophique. Nous réalisons régulièrement à notre siège des formations pour nos équipes internes et également nos partenaires installateurs. Nos opérations sont systématiquement suivies par un binôme conducteur de travaux/chef de chantier. Outre la qualité de pose, il faut aussi que l’entreprise ait un service administratif solide pour répondre aux multiples demandes des copropriétaires : gérer l’édition, l’envoi des devis personnels, les facturations, les réceptions de chantier… Les références d’une entreprise montrent rapidement l’étendue de ses compétences. Il ne faut pas hésiter à demander à l’entreprise de réaliser une présentation de sa structure, de son organisation, visiter ses ateliers de fabrication… afin de l’évaluer objectivement », commente Aurélien HOELLINGER.


Le professionnel réalisera une analyse technique de l’existant et à partir de vos priorités et de ses observations, vous proposera les menuiseries et la mise en œuvre les mieux adaptés. Dans le devis détaillé qui vous sera fourni par l’entreprise apparaîtront les éléments thermiques et éventuellement acoustiques indissociables au meilleur choix basé sur des critères chiffrés. Ainsi le coefficient de transmission thermique Uw, le facteur solaire Sw et l’amortissement acoustique devront systématiquement apparaître.


N’oubliez pas que la qualité de votre installation dépendra de la qualité des produits installés et de la compétence de l’installateur. « Il faut, à mon sens, privilégier des entreprises qui assurent la fabrication et l’installation de vos menuiseries pour une parfaite maitrise de la qualité tout au long de la chaine du projet de remplacement », conclut Aurélien HOELLINGER.


Source : http://www.lorillard.fr/activite/lorenove-grands-comptes

I.D.

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

AGENDA

  • 7 juin 2018

    [Petit déjeuner] - Choisir le matériau de sa fenêtre et son vitrage pour une rénovation réussie

    Voir l'événement
  • 12 juin 2018

    [Apéro Copro #13] : échanges entre particuliers et professionnels autour d'un verre

    Voir l'événement
Tous les évènements
Proposer un évènement

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Seriez-vous prêt(e) à acheter ou à vendre un bien immobilier aux enchères ?







Tous les sondages

VIDEOS


Rue Mathis, retour à la lumière pour les... par Sarlam

Rue Mathis, retour à la lumière pour les parties communes

1ère rénovation de logements sociaux en LED de la ville de Paris : Sarlam installe 250 hublots à Led Haute Puissance Antivandales.

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble