Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Actualités » Dépenses liées au logement : Augmentation du taux d’effort net des ménages

18 mars 2017 0 commentaire(s)

Consommation

Dépenses liées au logement : Augmentation du taux d’effort net des ménages

Crédit photo : www.apur.org

La dernière enquête nationale Logement de l’Insee dresse un panorama complet de la dépense de logement des occupants en Île-de-France. Si un tiers des ménages a fini de rembourser ses emprunts ou est logé gratuitement, les locataires ou accédants à la propriété y consacrent près de 20% de leurs revenus, un coût en constante augmentation depuis vingt-cinq ans.


Propriétaires : Le taux d’effort net augmente

Au-delà des remboursements d’emprunts, la dépense pour le logement des accédants inclut également les dépenses liées au chauffage, à la consommation d’eau et d’énergie, les autres charges de copropriété ainsi que les taxes foncière et d’habitation. Sachant qu’en Île-de-France, le montant des charges de copropriété des appartements s’élève à 233 € par mois. Elles sont trois fois plus élevées pour un cinq pièces que pour un studio.


En moyenne, le taux d’effort net de l’ensemble des accédants est de 20,2%. Ce taux net augmente de 1,8 point si on intègre les charges de copropriété, de 4,5 points si l’on cumule l’ensemble des dépenses d’eau, d’énergie et les charges de copropriété, et de 7,2 points si l’on ajoute les taxes foncière et d’habitation. Ainsi, les ménages accédant à la propriété consacrent-ils, en moyenne, plus d’un quart (27,4%) de leurs revenus au logement, au sens large.


Locataires : Le taux d’effort net atteint 24,2 % dans le parc social et 29,3 % dans le parc libre

La prise en compte des charges locatives dans le calcul du taux d’effort net augmente celui-ci de 5,9 points pour les occupants du parc social et 2,8 points dans le secteur libre. Pour rappel, en Île-de-France, le montant des charges locatives des appartements s’élève à 142 € par mois dans le parc social contre 92 € par mois dans le secteur libre.


Lorsque les dépenses d’eau et d’énergie s’ajoutent aux charges locatives, le taux d’effort net augmente de 8,7 points dans le parc social et de 5,1 points dans le secteur libre. Enfin, en intégrant dans la dépense logement la taxe d’habitation, les taux d’effort nets augmentent respectivement de 10,4 points et de 6,3 points.


Les ménages du parc social, de plus grande taille que ceux du secteur libre, consomment en effet sensiblement plus d’énergie et d’eau, et acquittent une taxe d’habitation plus élevée, ce qui impacte plus fortement leur taux d’effort. Au final, le taux d’effort net dans le parc social atteint 24,2%, et se rapproche des 29,3% observés dans le parc libre. En quatre ans, le taux d’effort net de l’ensemble des locataires franciliens a augmenté de 2,1 points. Calculé charges comprises (charges locatives et dépenses d’eau et d’énergie), il a progressé de 2,6 points.


452.600 ménages «précaires » et 410.900 ménages «vulnérables »

En 2013, les Franciliens consacrent 127 € par mois à leur dépense d’énergie, soit 3,1% de leur revenu. Pour les plus modestes, leurs dépenses sont de 115 € par mois, soit près de 7% de leur revenu.


Parmi les ménages franciliens, on dénombre 452.600 ménages en précarité énergétique selon l’approche «Grenelle II», auxquels s’ajoutent 410.900 ménages en vulnérabilité énergétique selon l’Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE). Ces deux approches sont malgré tout insuffisantes, puisqu’elles occultent les situations de privation.


L’enquête permet de pallier ce manque grâce à une série de questions sur la perception du niveau de confort dans l’habitat. Il en ressort que 727.200 ménages ont souffert du froid pendant au moins 24 heures au cours de l’année précédant l’enquête : la moitié des ménages évoque l’humidité et l’aspect dégradé de la façade.


> Les conditions de logement en Île-de-France – Edition 2017 (synthèse)


Source : www.apur.org

I.D.

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

[Atelier en ligne]

Le mercredi 19 avril de 18h à 19h

« Le fonds travaux obligatoire créé par la loi ALUR »

par le cabinet d’avocats BKP & Associés

> Inscription en ligne



 

[Matinée thématique]

Le samedi 22 avril de 9h à 11h

« La prévention et la gestion des impayés »

par le cabinet d’avocats BKP & Associés

Inscription en ligne

AGENDA

  • 19 avril 2017

    [Atelier en ligne] - Mercredi 19 avril 2017 : « Le fonds travaux obligatoire créé par la loi ALUR »

    Voir l'événement
  • 22 avril 2017

    Samedi 22 avril 2017 : « La prévention et la gestion des impayés »

    Voir l'événement
  • 25 avril 2017

    Apéro Copro #8 : échanges entre particuliers et professionnels autour d'un verre

    Voir l'événement
Tous les évènements
Proposer un évènement

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Etes-vous favorable à l'affichage de l'étiquette énergétique dans les annonces immobilières?






Tous les sondages

VIDEOS



Emplois d'avenir - Le métier de gardien d'immeuble

L'agent de gardiennage/gardien assure la surveillance générale d'un site, prend en charge tous les travaux d'entretien et de petites réparations dans la limite de ses compétences et remplit des missions de service auprès des locataires et bailleurs du site.

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble