Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Actualités » Détecteur de fumée : 88% des ménages français équipés

10 mars 2017 0 commentaire(s)

Sécurité - Assurance

Détecteur de fumée : 88% des ménages français équipés

Crédit photo : www.attention-au-feu.fr

Selon les résultats du 5e Baromètre Kidde-BVA, le taux d’équipement en détecteur de fumée des ménages français, continue de progresser à 88% sans pour autant une véritable prise de conscience du risque d’incendie domestique.


Deux ans après l’entrée en vigueur le 8 mars 2015 de la loi Morange et Meslot, l’équipement reste davantage motivé par l’obligation légale que par une véritable prise de conscience du risque incendie. En effet, 60% des personnes sondées déclarent s’équiper pour respecter la réglementation et 43% des logements ne disposent que d’un seul détecteur.


Un point encourageant : 42% des personnes interrogées savent qu’un détecteur de fumée doit être installé dans l’espace desservant les chambres et un autre dans la pièce à vivre principale, afin d’être averti rapidement de tout départ de feu, de jour comme de nuit.


Face à ce constat, Kidde, spécialiste de la protection incendie, en partenariat avec la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et Calyxis, se mobilise pour la 2ème année consécutive avec l’événement « Attention au Feu » afin de sensibiliser les Français à la prévention du risque d’incendie domestique.


Une analyse préalable et personnalisée de son logement s’avère nécessaire

Une analyse préalable et personnalisée de son logement s’avère nécessaire afin d’adapter l’équipement de détection en fonction de la taille, de la configuration, et des comportements de ses occupants.


« Installer un détecteur par logement ne suffit pas dans la plupart des cas. Il est nécessaire de procéder à une évaluation préalable du risque de son logement et ensuite d’installer un détecteur par zone de risque et dans chaque pièce où l’on dort », souligne le Commandant Rémy, animateur de la commission prévention au sein de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.


Les conclusions de l’analyse de risque permettent en effet de déterminer le nombre de détecteurs nécessaires et de localiser leur emplacement optimal dans le logement. Une fois ceux-ci installés, il convient de les entretenir régulièrement et de vérifier leur bon fonctionnement.


Quelques conseils pour déterminer le nombre de détecteurs de fumée nécessaires en fonction du niveau de protection souhaité


Protection minimale : si un seul détecteur est installé, il doit être placé dans la pièce qui dessert les chambres. Leurs portes doivent dans ce cas rester ouvertes car, si un incendie se déclenche dans la chambre, il pourra être détecté par l’appareil installé dans le dégagement et la personne occupant cette chambre pourra être sauvée.


Protection adaptée : en équipant son logement de deux détecteurs, l’un dans la pièce principale, près des pièces à risque, l’autre dans la zone de sommeil, chaque détecteur peut remplir son rôle : détecter un départ d’incendie et réveiller les occupants au plus tôt.


Protection renforcée : il est conseillé d’installer un détecteur dans chaque chambre ainsi qu’un détecteur dans les pièces à risque : Salon et salle à manger, buanderie : lave-linge, sèche-linge, congélateur, bureau et salle de télévision (multiprises, appareils électroniques…).


Source : www.attention-au-feu.fr

I.D.

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

[Atelier en ligne]

Le mercredi 19 avril de 18h à 19h

« Le fonds travaux obligatoire créé par la loi ALUR »

par le cabinet d’avocats BKP & Associés

> Inscription en ligne



 

[Matinée thématique]

Le samedi 22 avril de 9h à 11h

« La prévention et la gestion des impayés »

par le cabinet d’avocats BKP & Associés

Inscription en ligne

AGENDA

  • 19 avril 2017

    [Atelier en ligne] - Mercredi 19 avril 2017 : « Le fonds travaux obligatoire créé par la loi ALUR »

    Voir l'événement
  • 22 avril 2017

    Samedi 22 avril 2017 : « La prévention et la gestion des impayés »

    Voir l'événement
  • 25 avril 2017

    Apéro Copro #8 : échanges entre particuliers et professionnels autour d'un verre

    Voir l'événement
Tous les évènements
Proposer un évènement

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Etes-vous favorable à l'affichage de l'étiquette énergétique dans les annonces immobilières?






Tous les sondages

VIDEOS



Consomag: "Les aides pour des travaux de rénovation énergétique en copropriété"

Dans le cadre du dispositif d'état "J'éco-rénove, j'économise" et en tant que copropriétaire, vous pouvez bénéficier d'aides financières pour rénover votre logement. Consomag.

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble