Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Actualités » Marché du Self-stockage : Une concurrence en ébullition

12 octobre 2017 0 commentaire(s)

Consommation

Marché du Self-stockage : Une concurrence en ébullition

Crédit photo : www.xerfi.fr

Particuliers ou professionnels en quête d’espace pour entreposer meubles ou documents administratifs se tournent de plus en plus volontiers vers le self-stockage. Une solution qui présente de nombreux atouts face à la réduction de la taille des logements et des bureaux, par ailleurs de plus en plus coûteux, surtout dans les grandes villes.


XERFI Research vient de publier une étude approfondie sur le marché du self-stockage et ses perspectives à l’horizon 2020. Après une hausse de 15% par an depuis 2014, le nombre de sites de stockage en France devrait passer de 650 en 2017 à près de 1.000 en 2020, d’après les prévisions des experts de Xerfi.


Avec 1 site pour un peu plus de 100.000 habitants et un taux de couverture très éloigné de celui du Royaume-Uni, le marché français du self-stockage dispose d’un véritable potentiel de croissance. Le chiffre d’affaires des spécialistes devrait ainsi augmenter de 6% par an jusqu’en 2020, principalement en raison de hausses de tarifs, selon les experts de Xerfi.


Des perspectives qui aiguisent les appétits, notamment des sites de costockage et des acteurs du low cost. Face à ces nouveaux entrants, les leaders Shurgard France, Homebox et Une Pièce en Plus ne restent pas inactifs.


Un usage de plus en plus répandu

Chez les particuliers (70% à 80% de la clientèle), la mobilité résidentielle – liée à l’évolution des modes de vie (divorce par exemple) et à l’embellie sur le marché du travail (créations d’emploi, mutations…) - encourage de fait le recours aux boxes de self-stockage. Sans oublier l’essor du nomadisme (permis par les nouvelles technologies).


Chez les professionnels, la croissance de l’activité a généré davantage de flux logistiques. C’est le cas pour les grandes enseignes qui stockent par exemple leurs échantillons. Avec le développement des créations d’entreprises et de l’auto-entreprise, les dirigeants de start-up et les indépendants cherchent eux à rationaliser l’espace. Ce qui favorise bien sûr le self-stockage.


« Malgré un taux de remplissage élevé des sites en France, le nombre de centres ne pourra pourtant pas croître éternellement. Les self-stockeurs vont donc devoir valoriser leur offre auprès du grand public », souligne Nicolas Le Corre, auteur de l’étude. C’est le sens des campagnes de communication via internet, des spots TV ou des publicités Facebook pour évangéliser le marché. Ses leaders proposent également davantage de services (matériels de déménagement, location d’utilitaires…). Ils ne ménagent pas non plus leur peine pour séduire les professionnels très sensibles à la qualité des prestations, au point d’avoir une offre dédiée pour cette clientèle.


Une concurrence en ébullition qui force les leaders à sortir de leur zone de confort

Sauf que le trio de tête du self-stockage doit maintenant composer avec d’autres opérateurs. Toutefois, les concurrents n’attaquent pas frontalement les positions des leaders. Les challengers cherchent en effet surtout à s’implanter dans les villes moyennes de province. L’exemple de LocaKase est parlant, puisque l’entreprise prévoit 5 à 7 ouvertures par an en région. Le segment du low-cost¸ qui repose sur l’usage de containers a, lui, toujours le vent en poupe. Le pure player Mondial Box espère ainsi disposer de 50 sites d’ici 2019. Pour les nouveaux entrants, signer un contrat de franchise ou de licence de marque avec un grand réseau, tels que Homebox ou Stockerseul, est un bon moyen d’obtenir de la visibilité dès leur démarrage d’activité.


« Les acteurs du costockage sont également à surveiller. Les plateformes de mise en relation entre particuliers (comme Ouistock, Jestocke.com ou Costockage) ont d’ailleurs réalisé des levées de fonds d’un peu plus de 1 million d’euros en 2016. Il leur reste cependant à vaincre les réticences des clients concernant les risques de sinistres et la liberté de prix laissée aux costockeurs. Ce qui laisse penser que ces concurrents auront un poids limité sur le marché », indique Nicolas Le Corre.


Par ailleurs, aucun acteur du self-stockage n’échappe à l’important problème des coûts fixes de ce modèle économique. La moindre faiblesse au niveau du taux de remplissage, du chiffre d’affaires au mètre carré ou de l’optimisation des coûts peut déstabiliser l’entreprise. Les professionnels du self-stockage doivent ainsi miser sur de nouveaux services de conquête et de fidélisation. A cet effet, Homebox a par exemple mis en place une application mobile de rangement connecté, laquelle calcule la surface de stockage des objets répertoriés.


Source : www.xerfi.fr

I.D.

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

Copropriété & Jurisprudences 2016

Abonnez-vous à la lettre hebdo et recevez gratuitement votre guide « Copropriété & Jurisprudences 2016 »


Nom :     
Prénom : 
E-mail :   
Informations confidentielles, aucun spam envoyé.

AGENDA

  • Du 18 octobre 2017 au 19 octobre 2017

    9ème Salon Indépendant de la Copropriété

    Voir l'événement
  • 22 novembre 2017

    [Atelier en ligne] : Parties communes ou privatives, comment s'y retrouver ?

    Voir l'événement
  • 25 novembre 2017

    [Matinée thématique] : Respect des décisions d'AG et contestations

    Voir l'événement
Tous les évènements
Proposer un évènement

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Depuis 5 ans diriez-vous que le montant de vos dépenses énergétiques a…






Tous les sondages

VIDEOS



Dispositifs de tri en habitat collectif

Présentation des différents dispositifs de tri en habitat collectif.

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble