Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Analyses » Avis d'expert » 2018… Les Proptech sont venues bousculer l’industrie immobilière!

23 juin 2018 0 commentaire(s)

Avis d'expert - Technologie

2018… Les Proptech sont venues bousculer l’industrie immobilière!

Sommaire
Crédit photo : Régis Chemouny

Aujourd’hui, le dynamisme des Fintechs ou le pouvoir marchand d’enseignes telles qu’Amazon ou Alibaba témoignent de la pertinence du modèle. On peut penser qu’il ne s’agit pas de simples changements incrémentaux mais d’une réelle révolution industrielle. Près de 3 milliards de dollars ont été levés en 2016 au niveau mondial sur les Proptech, 12 milliards en 2017 et près de 20 milliards en 2020 selon les experts de KPMG.


Selon la même étude mondiale de KPMG (Global Proptech Survey 2017) menée auprès des principaux décideurs de l’industrie immobilière dans 36 pays du monde, la nécessité de prendre le virage de l’innovation est unanime. 92% des personnes interviewées dans l’industrie immobilière considèrent que le changement sera significatif voire majeur pour leur activité.


Dans toute révolution industrielle, trois étapes guident le changement. La première est une étape de disruption frontale, où de nouveaux acteurs précédemment inconnus viennent « chahuter » le secteur. La seconde étape est une phase d’acceptation, où les acteurs « corporate » de l’industrie cherchent à renforcer les acquisitions ou à développer leurs propres modèles d’innovation. La troisième étape est celle de d’adoption pure et simple par l’ensemble des utilisateurs.


La France appréhende bien le phénomène et suit sans conteste le mouvement... Selon le dernier baromètre KPMGReal Estech, le nombre de Proptech a augmenté en 2017 de plus de 188% depuis 2013 ! La 4e révolution industrielle redessine les frontières et les relations entre le monde digital et les environnements tangibles.


L’émergence de technologies nouvelles et la digitalisation de la société redéfinissent la manière dont nous travaillons, effectuons nos achats et tout simplement vivons au quotidien. La connectivité est cruciale à chaque instant de la journée et cela comporte des incidences pour toutes les classes d’actifs immobiliers.


L’immobilier ne se résume plus à un rapport de forces entre bailleurs et locataires. Le bailleur doit désormais apprécier la dimension des services proposés et notamment la dimension technologique (Data & Analytics, Intelligence artificielle, IoT…). Il s’agit également d’un réel changement culturel. Autrefois perçu comme un bien tangible avec ses propres modèles industriels, l’immobilier est devenu une prestation de services comme une autre.


C’est pourquoi le focus utilisateur/client final prend le pas sur la qualité intrinsèque de l’actif (« location, location, location »). Cela est rendu possible grâce à la révolution technologique irréversible (big data, D&A, blockchain, réalité virtuelle, intelligence artificielle, objets connectés…). Cette révolution technologique concerne tous les piliers de la chaine de valeur de cette industrie, du financement à la construction, en passant par la gestion et l’occupation. Dans ce cas, l’innovation technologique devient disruptive.


Les modèles alternatifs deviennent courants et les modèles disruptifs font partie intégrante de toute activité économique. Il s’agit désormais de capitaliser sur les données (« ReFintech »), intégrer les modèles de smart cities pour une performance optimale (« Smart Re »), naviguer au sein des nouvelles technologies, avec ce focus consommateur/utilisateur.


L’agilité ainsi que la flexibilité demeurent des préoccupations majeures, comme en témoignent le succès du click & collect dans le retail, ou du modèle économique de WeWork dans les bureaux. Il faut accorder les modes de consommation ou de travail avec les nouvelles « générations » et les millennials qui représentent dans certains secteurs plus du tiers des effectifs. Les logements, eux, doivent être connectés et permettent d’y travailler, compte tenu de la « porosité » entre les vies privées et professionnelles.


Au regard de ces éléments endogènes (évolution des facteurs démographiques, urbanisation constante, nouveaux modes de consommation et de travail…) et exogènes (innovations technologiques, digitalisation de la société…), une révolution lente mais certaine est engagée.


Pour certains des acteurs traditionnels de l’industrie immobilière, le défi de l’innovation reste à relever et il convient de s’y préparer au plus vite. 89% des entreprises traditionnelles de l’immobilier considèrent qu’elles vont devoir collaborer avec les Proptech, pour s’adapter à un environnement changeant, selon la KPMG Global Proptech Survey 2017.


Aujourd’hui, la notoriété croissante des Proptech a eu le mérite d’instaurer dans cet écosystème, une même langue, celle de la valeur ajoutée et de la performance. Si le marché des Proptech se montre dynamique et que des fonds dédiés émergent, il ne faut pas oublier la genèse de l’histoire. La disruption doit être imposée par les consommateurs et les utilisateurs finaux. Les nouvelles technologies vont s’imposer parce qu’elles répondent à des besoins utilisateurs et ont pour seuls objectifs d’améliorer la performance, renforcer la satisfaction des consommateurs et fluidifier les processus décisionnels.


L’innovation n’est plus un mot tabou dans l’industrie immobilière, et reste convaincu que le succès du modèle passera par une « cross-fertilization » entre le monde des Proptech et les acteurs traditionnels dits « corporate », qui ont appréhendé la nécessité d’être des acteurs agiles et d’être pleinement engagés sur les sujets de l’innovation.



Régis Chemouny Associé KPMG Responsable secteur Real Estate & Hotels

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Catégories

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Etes-vous favorable à la suppression des niches fiscales ?






Tous les sondages

VIDEOS



Réduire sa facture énergétique, par où commencer ?

Interview avec Mme Fleury, Présidente de conseil syndical. Sa copropriété souhaite réaliser des économies d'énergie et s'est lancée dans un projet de rénovation énergétique. Découvrez comment elle s’est appuyée sur la plateforme CoachCopro®, créée par l’Agence Parisienne du Climat, pour mener à bien son projet. http://www.coachcopro.com/ http://www.apc-paris.com/

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble