Connexion CLUB MI
Mot de passe oublié ?
Vous êtes dans : Accueil » Analyses » Interviews » Syneval : le métier de courtier en syndic

24 mars 2018 0 commentaire(s)

Interview - Copropriété - Syndic

Syneval : le métier de courtier en syndic

Sommaire
Crédit photo : Jean-François EON

Le métier de courtier en syndic est un métier jeune qui est né en 2011. Le principe : être un intermédiaire entre des copropriétaires et des syndics de copropriété. L'absence de courtier sur l'activité de syndic de copropriété était un besoin et les copropriétaires avaient beaucoup de difficultés à trouver des syndics face à des complexités contractuelles et des complexités de proximité...



Pouvez-vous nous rappeler les dispositions de la loi Alur en matière de mise en concurrence du mandat de syndic ?

La loi Alur est arrivée en mars 2014. Nous avons eu une normalisation du contrat de syndic en juillet 2015 puis le dispositif de la loi Macron en août 2015. La loi Macron a précisé que la mise en concurrence des contrats de syndic serait obligatoire tous les 3 ans. Cette obligation repose sur le conseil syndical de l'immeuble. Toutefois il est possible pour les conseils syndicaux de se faire exempter de cette obligation de mise en concurrence. Si effectivement le syndic répond au besoin de l'immeuble, il n’est pas forcément nécessaire de faire cette mise en concurrence. Mais il faut savoir qu’elle est ouverte à tous les copropriétaires qui souhaiteraient intervenir dans la gestion de leur immeuble pour pouvoir effectivement faire leur propre mise en concurrence.


Avez-vous quelques conseils à donner aux copropriétaires pour choisir un bon syndic ?

Pour définir et pour choisir le "bon syndic", attention il y a des pièges dans lesquels il ne faut pas tomber ! Le premier piège consiste à prendre un syndic que l'on connaît par ailleurs. Bien souvent, des copropriétaires estiment connaître un autre syndic sur un autre immeuble et ont tendance à le solliciter pour reprendre la gestion d'une autre copropriété. La référence active n’est pas forcément bonne conseillère en la matière. La définition d'un syndic est complexe. Il faut savoir identifier les besoins de l'immeuble avant même de rechercher un syndic. Tous les syndics ne correspondent pas à des besoins spécifiques d’un immeuble.


Je prends quelques exemples : un syndic peut très bien fonctionner sur un immeuble classique, type immeuble Haussmannien et ne pas avoir d'expérience en matière d'immeuble neuf. Donc vous pouvez très bien connaître un très bon syndic sur un immeuble haussmannien qui ne saura pas répondre au besoin d'un immeuble neuf.


Au même titre que vous pouvez très bien avoir sur certaines copropriétés, des immeubles sans personnel, sans employé d'immeuble ou sans gardien et reprendre le même syndic qui n'aurait pas l'expérience de la gestion du personnel et l'appliquer sur un immeuble qui en aurait cruellement besoin. Donc le risque potentiel est important ! Attention, avant même de choisir un syndic, définissez bien les besoins de l'immeuble, définissez bien les caractéristiques de votre copropriété et choisissez le syndic après.


Est-ce qu'il y a des spécificités pour les grands ensembles ?

Les grands ensembles, c'est un point important. Il faut savoir que peu de syndics sur le marché sont en capacité de gérer des grands ensembles. Certains syndics se lancent dans la gestion des grands ensembles par opportunisme. Attention ce sont des copropriétés qui sont complexes par le nombre d'interventions, complexes par le nombre de collaborateurs à gérer notamment les salariés, complexes par la technologie qui peut être en place, complexes par ce que l'on appelle la gestion de la pathologie des bâtiments. C'est-à-dire soit l’entretien ou soit effectivement certaines modernisations qui seraient susceptibles d'être effectuées sur ce type d’immeuble.


On a beaucoup de copropriétés des années 70-80 à qui nécessitent des travaux notamment d'isolation thermique et qui génèrent des travaux complexes. Tous les syndics ne sont pas en mesure de pouvoir répondre à cette demande. De plus les syndics qui sont en capacité de prendre des grands ensembles sont des syndics qui sont organisés avec des collaborateurs et des services dédiés. On ne choisit pas des syndics de n'importe quelle taille pour des ensembles importants.

https://www.syneval.fr/



Jean-François EON Directeur de la société SYNEVAL

A LIRE SUR LE MEME SUJET

Pour déposer un commentaire vous devez être membre de Mon-Immeuble

Vous êtes déjà membre du CLUB MI ? Connectez-vous à votre espace membre
Vous n'êtes pas encore membre du CLUB MI ?
Découvrez les nombreux avantages de l'espace membre. Inscrivez vous au CLUB MI
Haut de page

Catégories

Thèmes

INTERROGER NOS EXPERTS

Vous avez une question, un problème précis et particulier à soumettre à nos experts.


Réponse rapide 100% personnalisée

EVENEMENTS

PETITES ANNONCES

RADIO IMMO

FACEBOOK

TWITTER

AVANTAGES CLUB MI

NOUS JOINDRE

Vous rencontrez des difficultés à utiliser nos services, vous souhaitez contacter notre assistance en ligne ?

nous joindre

NEWSLETTER

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter mon-immeuble

NOS PARTENAIRES

DONNEZ VOTRE AVIS

Etes-vous favorable à l'encadrement des loyers dans les zones tendues ?






Tous les sondages

VIDEOS



3 questions à Christophe Conquy, Directeur marketing & commercial, ISTA

Salon de la copropriété 2014

Toutes les vidéos

YOUTUBE

Vous êtes un particulier professionnel
Flux RSS

Recevez l'actualité de Mon-Immeuble directement sur votre ordinateur ou sur votre mobile en vous abonnant aux flux RSS.

Consultez tous nos Flux RSS
Partager Mon-Immeuble